Les ateliers relais

Une des principales difficultés pour les porteurs de projet est souvent de trouver les financements nécessaires pour investir dans des locaux. La communauté de communes peut être amenée à intervenir à travers le concept d'atelier-relais reposant sur le principe de la location-vente. La collectivité sollicite des subventions et entreprend les travaux de construction pour lequel l'entreprise paie ensuite un loyer qui lui permettra à la fin du crédit-bail de devenir propriétaire. Ce concept, reconnu par l'Etat, a fait ses preuves et montre que les collectivités locales et les entreprises privées peuvent ensemble contribuer au développement économique d'un territoire.

Cauvaldor accompagne ainsi les ateliers-relais La Perrière à Bétaille, Castel Viandes à Saint-Céré, Salaisons fermières à Saint-Céré, Duc de Cavagnac, Couloir Liaison abattoir à Saint-Céré, cuisine centrale de Saint-Céré, Les Landes à Biars sur Cère et avenue de la République à Biars sur Cère.

 

Projet en cours : atelier-relais "Plume du Causse" à Gramat

Au cours de l’année 2016, les élus de Cauvaldor ont acté le projet d’abattoir et d’atelier de découpe de volailles à construire sur la ZA du Périé à Gramat et dont l’exploitation future sera confiée à la SCIC « La Plume du Causse ». L’investissement de la communauté de communes à hauteur de 515 000 €, qui portera sur l’acquisition foncière et la construction d’un bâtiment de 500 m², sera entièrement répercuté au groupement d’agriculteurs par le paiement d’un loyer. De leur côté, les agriculteurs prendront en charge les lots techniques (chambre froide, isolation, chaîne d’abattage, sols industriels). Un protocole d’accord définissant les engagements de chacune des parties a été soumis au Conseil communautaire en septembre 2017 qui en approuvé le contenu. Les échanges avec le maître d’œuvre retenu pour la conception-réalisation du bâtiment ont commencé (M. Poumeyrol-architecte), ils permettront d’affiner les caractéristiques techniques des travaux à engager et leur calendrier.

Au-delà de la création d’un atelier-relais, Cauvaldor a intégré la SCIC car il s’agit d’une opération destinée à structurer et conforter la filière avicole durement touchée par la grippe aviaire.